Dur à avaler [2-3]

12

Pro

dimanche, 12 septembre 2021 15:30
bordeaux - lens

+1

Les Marine et Blanc ont concédé la défaite face à Lens (2-3) après un match à rebondissements. Dur pour des Bordelais qui avaient tout donné pour revenir après avoir été menés 0-2.

Après d’interminables minutes d’attente, la sentence tombe. Penalty pour Lens. Au départ de l’action, Stian Gregersen semble pourtant déséquilibré dans un duel aérien. Quelques secondes plus tard, il touche de la main une frappe à bout portant. Sotoca prend Benoît Costil à contre-pied et offre la victoire à Lens (2-3, 90’+6). Dur pour Bordeaux.

bordeaux - lens

Difficile d’imaginer un scénario si rocambolesque à la pause. Après une demi-heure d’observation, où Lens a les premières opportunités (4’, 23’, 29’, 37’), les Girondins montrent de l’envie, sans se créer d’opportunités. Le match bascule en quatre minutes. Sur une nouvelle attaque dans l’axe, Kalimuendo résiste et décale Frankowski. Son centre trouve la tête de Kakuta qui marque de près (0-1, 39’).

bordeaux - lens

Bordeaux est blessé et Lens pousse. Sur un corner, Clauss dépose un superbe ballon sur la tête de Medina qui place le cuir dans la lucarne de Costil (0-2, 43’). Les hommes de Petkovic sont menés et l’addition aurait pu être plus lourde si la barre transversale n’avait pas repoussé la tête de Sotoca (45’).

bordeaux - lens

Mais tout change en seconde période. Yacine Adli, Javairô Dilrosun et Stian Gregersen entrent et Bordeaux montre du caractère. Inspiré, Yacine Adli trouve Ricardo Mangas pour une première occasion (54’). La seconde sera la bonne. Sur la droite, le milieu offensif place un centre. La balle est déviée et arrive sur Ricardo Mangas. Il contrôle et place une frappe du gauche imparable dans le petit filet (1-2, 60’).

 

bordeaux - lens

Les Girondins poursuivent leur retour fou et le public pousse. Timothée Pembélé s’essaye à deux reprises (67’, 80’) mais Leca veille. En face, les espaces s’ouvrent et Lens en profite. Une tête de Saïd après un bon travail de Sotoca place Bordeaux en danger mais Benoît Costil sauve les Marine et Blanc (76’). Mais à force de pousser, Bordeaux va revenir. Sur une touche, Laurent Koscielny est trouvé, il centre comme il peut. Jimmy Briand ne peut placer sa volée mais Junior Onana profite d’un ballon qui traîne et égalise d’un pointu dans les six mètres (2-2, 88’). On pense alors que Bordeaux va prendre un point mérité. Mais tout cela, c’était avant la dernière occasion et un penalty synonyme de défaite. Dur à avaler pour les Girondins.

bordeaux - lens

Plus d’actualités