Verdon - « On peut rivaliser »

Le jeune défenseur de la réserve revient sur le début de saison en CFA2

FORMATION - Jeudi, 8 septembre, 2016 - 17:35

Le jeune défenseur de la réserve des Marine et Blanc, Olivier Verdon, a répondu à nos questions. Il a fait le point sur le début de saison délicat en CFA2. S'il ne s'estime bien entendu pas satisfait des premières rencontres, il pense que le groupe a les qualiltés nécessaires pour relever la tête et gagner lors des prochaines échéances.

girondins.com : Bonjour Olivier. Tout d’abord, comment te sens-tu en ce début de saison ?

Olivier Verdon : D’un point de vue personnel, physiquement, je me sens bien. Mentalement également. Après, c’est regrettable que l’on ait perdu deux matches sur trois. Je pense que l’on va vite se ressaisir.

Vite se reprendre

girondins.com : L’équipe réserve a disputé trois matches en CFA2 pour le moment, avec une victoire pour deux défaites. Quel premier bilan peut-on faire ?

Olivier Verdon : Deux défaites, c’est dur. Donc ce n’est clairement pas un bon début. Après, la saison est encore longue. Donc il va falloir vite se reprendre pour gagner les prochains matches.

girondins.com : Quelles sont les difficultés rencontrées en ce début de saison ?

Olivier Verdon : Lors des deux défaites, je pense que l’on a lâché mentalement. On a pas été assez exigeants. Niveau ballon, c’était correct mais on aurait pu mieux faire.

2016.09.07_cfa2_training_verdon_corinus_1.jpg

 

girondins.com : Tu as été titularisé lors de deux rencontres. Quel est ton ressenti, personnellement ?

Olivier Verdon : Avec mes coéquipiers, sur le terrain, tout se passe idéalement. On s’entend bien. Personnellement, je leur parle beaucoup. J’ai joué un match en tant que défenseur central et un autre en tant qu’arrière droit. Je joue où on me demande de jouer sans problème.

girondins.com : Sur le plan défensif, est-ce facile de trouver des automatismes avec tes coéquipiers, notamment ceux arrivés cet été comme Hervé Mombela, Messie Biatoumoussoka ou Yohann Campanini par exemple ?

Olivier Verdon : Oui, ça vient naturellement. Concernant les automatismes, c’est facile de se trouver sur le terrain même s’il faut un peu de temps. Tous les joueurs qui sont arrivés, et notamment en défense, sont de très bons joueurs donc ça facilite les choses.

2016.09.07_cfa2_training_verdon_4.jpg

girondins.com : Vous êtes un groupe très jeune et certaines équipes possèdent plus d’expérience. Comment faire face à cette problématique ?

Olivier Verdon : Tous les matches sont difficiles. Notre groupe est en effet très jeune mais il y a beaucoup de qualités. On ne doit pas avoir peur des équipes expérimentées. On peut rivaliser, on l’a montré contre Lège. C’est à reproduire à l’avenir.

girondins.com : La présence de Patrick Battiston et Marius Trésor est-elle un plus pour un défenseur de la réserve comme toi ?

Olivier Verdon : Oui, bien évidemment. Ils peuvent nous apporter toute l’expérience qu’ils ont. Ils donnent de bons conseils et ça m’aide beaucoup, que ce soit personnellement ou d’un point de vue collectif.

On peut rivaliser

 

girondins.com : Votre prochain match est en déplacement face à Bressuire. Quel est l’objectif là-bas ?

Olivier Verdon : Il n’y a pas de question à se poser. L’objectif est de prendre les trois points, c’est tout.

2016.09.07_cfa2_training_verdon_1.jpg

 

girondins.com : Parlons un peu de la sélection. Tu as déjà joué avec les catégories jeunes au Bénin. La sélection béninoise, tu y penses ?

Olivier Verdon : Évidemment. J’ai été sélectionné deux fois avec les U17 avec le Bénin. L’année dernière, il y a l’équipe première qui m’a appelé, en A. Mais je revenais de blessure donc je n’ai pas pu m’y rendre. C’était pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Je travaille dur et quand ils me rappelleront, on verra.

girondins.com : Justement, peux-tu nous parler un peu de la sélection du Bénin, malheureusement pas qualifiée pour la prochaine CAN ?

Olivier Verdon : Il y a de bons joueurs dans cette sélection. Certains évoluent en Ligue 2, d’autres en Ligue 1. Elle est en plein développement. Naturellement, j’espère pouvoir m’en rendre compte par moi-même, de plus près et rapidement en étant sélectionné.

Merci beaucoup Olivier et bonne saison !