Un grand bol de points frais (1-0)

Face à Trélissac, l'équipe réserve s'impose.

EQUIPE RéSERVE - Samedi, 19 janvier, 2019 - 20:16

Yassine Benrahou est l'unique buteur du match.

Il fallait confirmer le point acquis sur la pelouse du Stade Montois. Et c'est chose faite avec cette courte victoire à domicile pour les joueurs de Matthieu Chalmé.

Composition : Rouyard, Carrique, Lauray, Pellenard, Crivello, Dumai (c), Lottin, Trichard, Benrahou, Taha, Nilor

2019_n2_bdx_trelissac_08.jpg

Domination stérile

Bordeaux prend le match par le bon bout et impose son rythme tout au long de cette première période. Et pourtant point de buts à se mettre sous la dent, la faute à une certaine imprécision dans la dernière passe (il faut dire que la pelouse du Stade Sainte-Germaine n'est pas là pour aider) et à celle de la défense de Trélissac et son portier Anthony Dupré. Finalement, c'est l'arbitre qui est le plus mis à contribution dans cette mi-temps, devant calmer les ardeurs des 22 acteurs.

2019_n2_bdx_trelissac_04.jpg

La foudre frappe (souvent) sur coup-franc

Au retour des vestiaires, Davy Rouyard est le premier à se mettre en évidence en déviant sur sa barre une lourde frappe adverse (48'). Dans la foulée, Bordeaux obtient une faute à un peu plus de 30m du but de Dupré. On se dit que c'est trop loin pour être frappé directement, même si on se rappelle du but inscrit le week-end dernier par Yassine Benrahou, déjà sur coup-franc, à une distance moindre. Pourtant, le numéro 11 bordelais prend quelques pas d'élan avant d'expédier le coup-franc au fond des filets de Dupré, immobile sur sa ligne (1-0, 51').

2019_n2_bdx_trelissac_05.jpg

Une défense à toute épreuve

A 1-0 pour les locaux, les visiteurs poussent pour recoller au score. Ils sont pas loin d'encaisser un nouveau coup-franc de Yassine Benrahou mais la balle flirte sans conclure avec la barre transversale. Trélissac pousse, Bordeaux résiste. La muraille bleue devant Davy Rouyard repousse tout ce qui se présente à elle. Et dans les dernières secondes du match, lorsqu'elle laisse enfin une opportunité à l'adversaire de balancer un long centre dans la surface, c'est le gardien qui part s'imposer dans les airs et obtenir la faute. Bordeaux s'impose et se donne une bouffée d'air frais avec désormais 5 points d'avance sur son adversaire du jour. Rendez-vous le week-end prochain sur la pelouse du Puy-en-Velay pour nos joueurs, qui feront tout pour prendre des points chez le leader.

2019_n2_bdx_trelissac_11.jpg