Till Cissokho : « Toujours donner le maximum pour l’équipe »

Rencontre avec un jeune joueur prometteur

INTERVIEW - Vendredi, 6 octobre, 2017 - 09:45

Pour girondins.com, le jeune défenseur revient sur son parcours qui l’a mené jusqu’à Bordeaux. Il analyse son profil de joueur et s’exprime sur son début de saison en National 3 et U19.

girondins.com : Bonjour Till. Comment vas-tu en ce début de saison ? 

cissokho.png

Till Cissokho : Je vais très bien. Depuis le début de l’année, j’ai un bon groupe autour de moi. Cela me permet de progresser plus vite. J’espère pouvoir continuer sur cette lancée.

girondins.com : Peux-tu présenter le parcours qui t’a conduit jusqu’à Bordeaux ?

Till Cissokho : J’ai débuté en région parisienne, à Montrouge puis j’ai fait deux ans à l’INF Clairefontaine, de 13 à 15 ans. Après cela, j’ai rejoint les Girondins et je me sens très bien ici.

Faire la Youth League, c’est une chance et cela n’arrive pas tous les jours ! 

girondins.com : L’équipe réserve réalise un excellent début de championnat avec 4 victoires en 5 matches. Ressens-tu une vraie dynamique de groupe ?

Till Cissokho : Oui, on a un effectif de qualité. Les joueurs sont jeunes mais quand même très matures. Cela nous permet d’avoir de bons résultats. J’espère que ça va continuer. 

girondins.com : Tu as encore franchi un palier en jouant en National 3 et en U19. Quelles sont tes sensations en match ?

Till Cissokho : Je me sens bien et je me sens à ma place. Que ce soit avec l’équipe réserve ou en U19, j’essaye toujours de donner le maximum pour l’équipe. J’apporte ce que je sais faire de mieux. Je travaille dur pendant la semaine pour réaliser de bons matches. 

2017.09.26_fcgb_salzbourg_019.jpg

girondins.com : Comment as-tu vécu ta première en Youth League face au Red Bull Salzbourg, mardi 26 septembre ? 

Till Cissokho : C’était une très bonne expérience pour nous. Faire la Youth League, c’est une chance et cela n’arrive pas tous les jours ! Nous avons perdu 0-1 mais nous avons quand même montré qu’on pouvait être meilleur qu’eux. Je crois en nous pour le match retour.

girondins.com : Justement, dans quel état d’esprit abordes-tu le match retour en Autriche qui aura lieu le 17 octobre prochain ?

Till Cissokho : J’aborde la rencontre avec positivité. Malgré le but encaissé, on leur a montré qu’on pouvait rivaliser avec eux. On a réussi à jouer, sans rien lâcher. Il nous a juste manqué ce petit truc en plus pour nous permettre de marquer. 

2017.09.26_fcgb_salzbourg_016.jpg

girondins.com : Selon tes propres mots, comment décrirais-tu ton profil de footballeur ?

Till Cissokho : C’est compliqué de se décrire… Je dirai que je suis un défenseur athlétique. Ma grande taille m’aide dans les duels. 

girondins.com : Tu as seulement 17 ans et une grande marge de progression devant toi. Néanmoins, quels sont déjà tes points forts ? Et, au contraire, dans quels domaines dois-tu encore progresser ?

Till Cissokho : Mon corps est mon principal point fort car il m’aide à être solide en un contre un, lors des duels. Après, je dois m’améliorer techniquement car je pense que je peux mieux faire. Je dois aussi travailler mon pied faible, le droit, pour pouvoir encore franchir un nouveau cap.

girondins.com : As-tu un ou plusieurs joueurs modèles ?

Till Cissokho : Je pense à Jérôme Boateng au Bayern de Munich. Je trouve qu’il est bon dans beaucoup de compartiment du jeu. Pour moi, c’est un exemple à suivre pour tous ceux qui évoluent en défense centrale. Après, il y a Sergio Ramos, Raphaël Varane et tous ces grands joueurs. Je les regarde pour m’inspirer d’eux et me construire avec ma propre identité.

Je travaille dur pendant la semaine pour réaliser de bons matches 

girondins.com : Quels sont tes objectifs personnels cette saison et plus largement, pour ta carrière ?

2016.10.02_u17n-bx_st_bordelais.jpg

Till Cissokho : Pour l’équipe réserve, mon souhait est de monter de National 3 à National 2. Concernant les U19, j’espère qu’on pourra aller le plus loin possible en Youth League. Au niveau de championnat, après un début difficile, il faut enchaîner les résultats positifs à l’image de la victoire de ce week-end (1-2 contre le Stade Lavallois). Pour ma carrière, j’espère m’entraîner le plus souvent possible avec les pros et travailler dur pour viser plus haut. 

Merci Till !