Thibault Giresse veut inverser la tendance

Guingamp défie nos Girondins ce soir

ADVERSAIRE - Samedi, 23 septembre, 2017 - 10:24

Joueur le plus expérimenté de Guingamp et natif de Talence, Thibault Giresse est heureux à l’idée de défier les Girondins. Il espère vivre ses premières minutes de la saison ce soir… et prendre les trois points !

girondins.com : Bonjour Thibault. Lors du dernier match de votre équipe, vous avez vécu ce que tout footballeur aime vivre avec cette victoire à la dernière minute contre Lille (1-0) ?
Thibault Giresse
: Oui, c’est sûr. Le match a été compliqué. Nous avons eu du mal à trouver la faille, notamment en première mi-temps où nous étions imprécis. Nous marquons ce but libérateur en fin de match et il nous fait du bien. Nous avions besoin d’une victoire pour remonter un peu au classement. Gagner de cette façon-là récompense l’état d’esprit du groupe. C’est toujours agréable de gagner comme cela.

Jocelyn Gourvennec a été important dans ma carrière

girondins.com : Ce genre de victoire récompense votre état d’esprit et le renforce également…
Thibault Giresse
: Forcément. Cela nous renforce dans l’idée qu’il ne faut rien lâcher, que rien n’est jamais fini. La victoire de samedi en est la meilleure preuve. A un quart d’heure de la fin du match, on ne voyait pas trop comment remporter ce match. Il a fallu ce coup du sort en notre faveur pour nous permettre de gagner. C’est bien et c’était important de l’emporter à domicile après notre défaite à Lyon (2-1) malgré un très bon match.

giresse_thibault_03.jpg

girondins.com : Dans quel état d’esprit abordez-vous le match de samedi soir face aux Girondins ?
Thibault Giresse
: Avoir battu Lille nous permet d’arriver en confiance à Bordeaux. Nous savons que l’an dernier, cette équipe ne nous a pas réussi. Nous ne l’avons pas battue sur les trois matches et c’était difficile lors des deux rencontres en Gironde. Cette saison, nous avons à cœur d’inverser la tendance et nous espérons faire un résultat samedi soir.

girondins.com : Vous allez retrouver Jocelyn Gourvennec que vous avez côtoyé à Guingamp. Avec le recul, que vous a-t-il apporté ?
Thibault Giresse
: Quand il est arrivé, nous étions au fond du trou puisque nous venions de descendre de Ligue 2 en National. Ce n’était pas évident. Il a apporté un souffle nouveau et nous a permis de remonter immédiatement, puis d’accéder à la Ligue 1 et même à la Coupe d’Europe. Il a été déterminant pour le Club et tous les joueurs. Il nous a permis de tous progresser. Il a été important dans ma carrière et je le retrouve toujours avec plaisir. 

giresse_thibault_02.jpg

girondins.com : Vous aviez marqué beaucoup de buts en National lors de la première saison de Jocelyn Gourvennec à Guingamp. Il vous a permis d’avoir un déclic, de passer un cap dans votre progression ?
Thibault Giresse
: Peut-être car j’avais terminé meilleur buteur cette année-là. C’était une belle saison pour moi-même si c’était en National. Ce n’était pas forcément évident en début d’année. Nous partions tous un peu dans l’inconnu mais tout s’est bien passé et nous sommes remontés en L2. Sur un plan personnel, cela reste un très bon souvenir. C’était également le début du renouveau pour le Club.

Bordeaux est forcément particulier

girondins.com : Comment vivez-vous ce début de saison sur un  plan personnel ? Il y a forcément la déception de ne pas avoir eu de temps de jeu…
Thibault Giresse
: Oui, bien sûr, même si cela fait partie du football. J’aimerais jouer mais nous avons un effectif homogène où beaucoup peuvent prétendre à une place sur le terrain. Ce n’est pas évident. Il faut prendre son mal en patience. Je continue à travailler en espérant avoir du temps de jeu petit à petit. Avec l’expérience, on voit les choses différemment même si cela reste frustrant. 

giresse_thibault_01.jpg

girondins.com : Partout où vous êtes passé, vous avez toujours beaucoup joué. Il est peut-être préférable que cette situation arrive avec votre expérience plutôt que jeune ?
Thibault Giresse
: Peut-être mais honnêtement, qu’on soit jeune ou que l’on ait mon âge (36 ans, NDLR), ce n’est jamais agréable de ne pas jouer. Je ne sais pas s’il y a un bon moment pour vivre cette situation (rires). Après, nous savons tous que nous sommes dans un effectif d’une vingtaine de joueurs. On aspire toujours à jouer et même si je suis le plus ancien de l’équipe, je suis un compétiteur dans l’âme. Je continue à tout donner pour jouer et c’est bénéfique pour le groupe. La concurrence pousse tout le monde à être meilleur.

girondins.com : On espère vous voir samedi face aux Girondins car Bordeaux reste quoi qu’il arrive particulier pour vous…
Thibault Giresse
: Moi aussi, j’espère, comme à chaque match. Bordeaux est forcément particulier mais je ne pense pas que le coach fasse ses choix en fonction de cela. Je suis toujours content de venir à Bordeaux même si, depuis l’arrivée du Matmut ATLANTIQUE, nous y avons toujours perdu. J’espère vraiment que nous pourrons inverser la tendance.