Sergey Semak : "Nous venons ici pour nous imposer"

L'entraîneur russe s'exprimait devant les médias avant Bordeaux-Zenit.

UEFA EUROPA LEAGUE - Mercredi, 7 novembre, 2018 - 19:30

Ce jeudi 8 novembre à 21h00, les Girondins de Bordeaux accueillent le Zenit Saint-Pétersbourg au Matmut ATLANTIQUE. L'entraîneur russe s'est exprimé ce soir avant la rencontre.

Dès le début de son intervention, l'entraïneur russe s'est montré conquérant : "Nous venons ici pour nous imposer. Bordeaux voudra faire de même forcément, mais cela se jouera sur le terrain à l'envie. Comme souvent au niveau européen".

Nous sommes venus avec un groupe pour gagner

semak-conf-3.png

Alors que le Zenit montrait une impressionante force offensive depuis le début de la saison, l'attaque marque le pas depuis quelques rencontres. Pas de quoi s'affoler pour l'ancien joueur du Paris Saint-Germain : "Il n'y a pas de problème offensif car nous nous créons des occasions. Parfois, et c'est le cas, le dernier geste manque. Mais ce n'est pas une situation critique, il nous suffit juste de nous concentrer sur cet aspect".

Interrogé sur le groupe choisi pour ce match d'Europa League, Sergey Semak a expliqué avoir été forcé de faire des choix à cause du calendrier difficile du Zenit. Le club russe doit affronter, dans le match le plus disputé de Russie, le CSKA Moscou ce week-end : "Nous sommes venus avec un groupe pour gagner, mais certains joueurs cadres sont restés à la maison. Artem Dzyuba est blessé. Branislav Ivanovic, Alexsandr Anyukov, Evgeni Chernov ont été ménagés".

Nous savons que nous donnons trop d'occasions à l'adversaire. C'est un aspect qu'il nous faut absolument améliorer

semak-conf-2.png

Au moment d'évoquer les Girondins, le coach russe a évoqué le rôle clef de sa défense : "En ce moment, nous savons que nous donnons trop d'occasions à l'adversaire. C'est un aspect qu'il nous faut absolument améliorer. François Kamano sera un danger, mais ce ne sera pas le seul. Il y a aussi Yann Karamoh et Samuel Kalu, pour ne citer qu'eux. Le danger viendra des ailes et il faudra composer sans nos joueurs restés à la maison. Mais nous avons assez de qualité pour pouvoir le faire".