Un groupe de 19 joueurs pour Guingamp

Maxime Poundjé est de retour

19 joueurs iront à Guingamp.

Groupe

Gardiens de but

Benoît Costil
Gaëtan Poussin

Défenseurs

Youssouf Sabaly
Jules Koundé
Vukasin Jovanovic
Pablo
Maxime Poundjé
Sergi Palencia

Milieux de terrain

Otavio
Lukas Lerager
Aurélien Tchouaméni
Younousse Sankharé
Toma Basic

Attaquants

Samuel Kalu
Zaydou Youssouf
François Kamano
Nicolas De Préville
Yann Karamoh
Andreas Cornelius

Joueurs non retenus

Choix

Jérôme Prior, Over Mandanda, Milan Gajic, Théo Pellenard, Igor Lewczuk, Lucas Dumai, Jaroslav Plasil, Valentin Vada, Ibrahim Diarra, Yassine Benrahou, Jimmy Briand, Michaël Nilor.

Reprise/Soins

Maxime Poundjé.

Classement - 6ème journée

Résultats - 6ème journée

Composition

Classement - 6ème journée

Résultats - 6ème journée

Statistiques

Bordeaux se relance en Bretagne [1-3]

Les Girondins ont battu Guingamp

Dans un match important, les Girondins ont fait preuve de solidité et de réalisme pour l’emporter en Bretagne (1-3). Grâce à des buts de François Kamano (54’), Yann Karamoh (81’) et Nicolas De Préville (90’+5), nos Marine et Blanc se relancent avec brio.

En déplacement à Guingamp cet après-midi, les Girondins disputent un match important. 19ème, nos joueurs défient la lanterne rouge, sans point au compteur.

Un poison nommé Thuram

2018.09.23_eag_01.jpg

Dans l’obligation de débloquer son compteur, Guingamp attaque le match pied au plancher. Vitesse, pressing, envie, l’EAG met la pression et un homme illustre ce début de match : Marcus Thuram. L’attaquant est dans tous les bons coups et fait souffrir Sergi Palencia. Il se crée aussi des occasions avec Etienne Didot au service sur corner (7’) ou dans la profondeur (12’). Il offre également un superbe ballon à Nolan Roux sur une talonnade (14’) pour une frappe de peu à côté et provoque le premier avertissement du match pour Younousse Sankharé (17’).

Possession bordelaise

2018.09.23_eag_07.jpg

Bordeaux met un gros quart d’heure à sortir la tête de l’eau. Après avoir été dominés, les hommes au Scapulaire mettent le pied sur le ballon et signent leur première frappe cadrée par l’intermédiaire d’Andreas Cornelius (22’). Bordeaux a le ballon mais les occasions restent guingampaises. Marcus Thuram, encore lui, sollicite Benoît Costil (30’) mais la meilleure opportunité est pour Nolan Roux. Sur une relance, Jules Koundé n’assure pas sa passe vers Sergi Palencia. L’attaquant breton en profite et place une frappe lobée qui s’écrase sur la barre transversale du but bordelais (37’).

Un chef d’œuvre signé François Kamano

Ballotés, les Girondins ont su rester solides en première période. Ils vont accélérer après le repos sous l’impulsion de François Kamano. Alors que le ballon allait d’un but à l’autre, le Guinéen profite d’une bonne passe de Younousse Sankharé après une tête d’Andreas Cornelius. Le reste est magique. L’international fixe, rentre vers l’axe et enroule une merveille de frappe dans la lucarne du portier breton (0-1, 53’). Les locaux prennent un coup sur la tête et Bordeaux veut en profiter mais Johnsson stoppe la frappe de Younousse Sankharé (59’).

2018.09.23_eag_11.jpg

Guingamp revient

2018.09.23_eag_13.jpg

Guingamp n’a plus sa superbe du premier acte mais ne lâche rien. Sur un coup-franc de la droite, Marcus Thuram est accroché par Pablo dans la surface. Penalty et carton jaune pour le défenseur brésilien. Le meilleur guingampais du match se fait justice lui-même (1-1, 70’). Eric Bedouet réagit et effectue des changements. Ils seront décisifs.

Coaching payant

2018.09.23_eag_18.jpg

Yann Karamoh est le premier à se montrer. Entré à la place de Samuel Kalu (76’), il ne met que quatre minutes à faire la différence. Andreas Cornelius adresse une louche à l’attaquant qui devance Johansson avec son contrôle et marque dans un angle impossible (1-2, 80’) ! Quel premier but pour le n°8 ! Touchés mais pas coulés, l’EAG se lance à l’attaque en procédant par des longs ballons. La défense bordelaise repousse tout et peut compter sur la parade de Benoît Costil devant Rebocho (90’). Les Girondins vont même tuer le match par l’intermédiaire de Nicolas De Préville. Lui aussi entré depuis quelques minutes, il profite d’un mauvais alignement de la défense sur une transversale de Jules Koundé. Absolument seul, il effectue un contrôle magnifique à l’entrée de la surface et remporte son face à face devant le portier breton (1-3, 90’+5).

2018.09.23_eag_22.jpg

Bordeaux a d’abord courbé l’échine avant de monter en puissance. Avec ce second succès de la saison en championnat, les Girondins se donnent de l’air et se classent 14ème. A confirmer dès mercredi face à Lille.

Eric Bedouet en conférence de presse après Guingamp - Bordeaux

Le coach revient sur la victoire bordelaise en Bretagne

La réaction des joueurs après Guingamp-Bordeaux

Yann Karamoh et François Kamano ont confié leur joie

Yann Karamoh et François Kamano ont confié leur joie après la victoire. Marcus Coco et ses coéquipiers se posent des questions après cette nouvelle défaite.

Yann Karamoh (attaquant des Girondins, buteur face à Guingamp)

2018.09.23_eag_17.jpg

« Ce but me fait vraiment plaisir. C’est vrai, il n’est pas facile à mettre. Quand je reçois le ballon, je n’ai pas conscience d’arriver vers le but aussi vite mais au final, j’arrive à la mettre au fond, tant mieux. Cela faisait un moment que je n’avais pas joué. Je suis entré jeudi dernier en Europa League. Cet après-midi, j’ai encore du temps de jeu. C’est bien. J’espère que nous allons faire une bonne saison. Ce qui a fait la différence aujourd’hui ? Les remplaçants. Les joueurs sont sortis du banc avec le bon état d’esprit. Je ne pense pas qu’à moi mais aussi à Nico (De Préville). Les attaquants ont marqué et cela fait plaisir à tout le monde. »

Marcus Coco (attaquant de Guingamp)

2018.09.23_eag_10.jpg

« Aujourd’hui, c’est une grande déception et forcément, nous nous posons beaucoup de questions. Il faut savoir comment nous allons aborder les prochains matches. Nous voulions vraiment prendre les trois points cet après-midi et nous n’avons même pas été capable d’en prendre un. Rien ne va pour l’instant mais nous allons nous reprendre pour la suite. Nous avons eu des occasions, nous étions présents dans le pressing mais rien ne marche. Nous ne sommes pas en réussite, rien ne va dans notre sens. Nous sommes tous derrière notre entraîneur. C’est à nous de faire ce qu’il faut sur le terrain. Quoi qu’il arrive, nous serons toujours derrière lui. »

François Kamano (attaquant des Girondins, buteur face à Guingamp)

2018.09.23_eag_11.jpg

« Mon but est magnifique, c’est le résultat du travail à l’entraînement. Je savais que, dans cette position, le gardien serait plus proche de son premier poteau. J’ai voulu la mettre vers le petit filet opposé et c’est rentré, tant mieux. Je ne cherchais pas forcément la lucarne, je cherchais surtout à contourner les défenseurs autour de moi. Aujourd’hui, il fallait faire le dos rond. Guingamp savait que nous avions joué jeudi et ils allaient pousser au début. C’est ce qu’il s’est passé. Nous savions qu’en étant solide en première période, nous aurions plus d’espace, plus d’opportunités par la suite. Le premier but a été important. Guingamp est revenu et a poussé. Ils voulaient absolument gagner et nous aussi. Nous avons été patients et nous avons été plus efficaces. »

« C’est notre première victoire depuis l’arrivée du nouveau staff. Nous travaillons beaucoup à l’entraînement mais il fallait attendre un peu pour voir les résultats. Cela ne fait pas un mois qu’ils sont là. Avec l’enchaînement des matches, ce n’est pas évident mais nous mettons des choses en place. Je pense que nous allons continuer à progresser dans le jeu dans les semaines à venir. »

Classement - 6ème journée

Résultats - 6ème journée

Direct commenté

Composition