Fan Zone 

Retrouvez le thème BBQ de 14h00 à 20h00.

Le barbecue géant et la buvette de la BBQ Party seront ouverts après le match de 19h00 à 20h00.

Avec toujours des activités pour petits et grands : 

  • Toboggan gonflable
  • Concours de jongles

Les stands de nourritures et de boissons sont aussi présents comme à chaque rencontre !

Ecran Géant :

  • Retransmission Nantes-Reims en direct à partir de 15h. 
  • Le Canal Football Club en direct à partir de 19h15. 

Animations dans le stade :

  • Kids Area au sein de la coursive Nord.

Pour suivre le match

Les Girondins affronteront le Nïmes Olympique le dimanche 16 août 2018 à 17h00 (L1 - 5ème journée).

Comment suivre le match ?

  • Sur girondins.com et nos applications mobiles dans le Match Center en cliquant sur Direct Live suivez le match en live avec un commentaire minute par minute.
  • Sur Twitter en Live Tweet.

Se connecter au compte Twitter du Club

illu_goldfm_logo_01.jpg
  • Sur Gold FM (103.3 FM). Prise d'antenne à 16h30 avec Guillaume Carles.
  • Le match en live à 17h00 avec Julien Bée aux commentaires.
  • Après-match à partir de 18h45.

     

TV

Match diffusé en direct sur beIN SPORTS 1.

Les arbitres

  • Arbitre principal : Monsieur Antony Gautier
  • Arbitres assistants : Messieurs Mickaël Annonier et Gilles Lang
  • 4ème arbitre : Monsieur William Lavis

Les observateurs

  • Amiens SC
  • AS Saint Etienne
  • Newcastle United
  • Stade Rennais
  • Atletico Madrid
  • VFL Wolfsburg 
  • EA Guingamp
  • SD Eibar
  • Southampton FC

Achetez vos places 

Informations billetterie (jour de match)

Horaires d'ouverture :

  • Billetteries Centrales Fan Zone, Sud et Nord : de 14h00 jusqu'au coup d'envoi.

Ouverture des portes

  • à partir de 15h30.

Les transports en commun

Pour accéder au stade

Ligne C (direction Parc des Expos / Stade) : un tram toutes les 7/8 minutes.
Ligne B + bus (direction Brandenburg) : navettes de liaison arrêt de tram - stade toutes les 10 minutes à partir de 18h45.

Pour la sortie du stade

Ligne C (au terminus Parc des Expos / Stade) : un tram toutes les 5 minutes.
Bus + Ligne B (direction Brandenburg) : départ toutes les 10 minutes.

Le bon plan: P+R + Tram

Pour se rendre au stade Matmut Atlantique, 24 parcs-relais sont à disposition des supporters-voyageurs et sont directement reliés aux 3 lignes de tramway. Tous les parcs-relais du réseau TBM sont ouverts jusqu'à la fin de service du tram.

Venez tôt (enfin, le plus tôt possible)

En raison de la forte affluence attendue, TBM invite les spectateurs qui se rendront au stade en transports en commun à anticiper leur venue pour se rendre plus sereinement à cette rencontre. Tout voyageur se déplaçant sur le réseau TBM doit être muni d’un titre de transport valable et validé.

Les infos TBM en temps réel

Infos Ligne B sur Twitter               Infos TBM en temps réel               Infos Ligne C sur Twitter

Infos TBM sur Twitter

Plans d'accès au stade

Plans d'accès du Matmut Atlantique

Situé dans le quartier du Lac, il est facile d’accès via la rocade et très bien desservi par les transports en commun, notamment les lignes B et C du tramway. Le stade bénéficie également de deux nappes de parking de plus de 7 000 places de stationnement.

Parking

Le parking du Parc des Expositions est GRATUIT lors de votre venue au Stade.
Ce parking est ouvert au public trois heures avant le coup d'envoi du match.

Cliquez sur les images pour agrandir

  

Le plan d'accès au Stade

plan-acces-stade-matmut.jpg

Le plan de sortie du stade

plan-sortie-stade-matmut.jpg

Infos Transports sur Bordeaux Métropole

Les 18 joueurs pour affronter Nîmes

Première pour Andreas Cornelius

Eric Bedouet a retenu 18 joueurs pour la réception du promu nîmois.

Groupe

Gardiens de but

Benoît Costil
Gaëtan Poussin

Défenseurs

Youssouf Sabaly
Jules Koundé
Vukasin Jovanovic
Sergi Palencia
Igor Lewczuk
Maxime Poundjé

Milieux de terrain

Toma Basic
Lukas Lerager
Younousse Sankharé
Jaroslav Plasil
Zaydou Youssouf

Attaquants

Andreas Cornelius
Jimmy Briand
François Kamano
Samuel Kalu
Nicolas De Préville

Joueurs non retenus

Choix

Jérôme Prior, Over Mandanda, Théo Pellenard, Milan Gajic, Thomas Carrique, Lucas Dumai, Otavio, Valentin Vada, Ibrahim Diarra, Michaël Nilor, Yassine Benrahou, Yann Karamoh.

Reprise/Soins

Pablo, Aurélien Tchouaméni, Alexandre Mendy.

Classement - 5ème journée

Résultats - 5ème journée

Composition

Classement - 5ème journée

Résultats - 5ème journée

Statistiques

Un nul au bout du suspense (3-3)

Dans une rencontre un peu folle, Bordelais et Nîmois se séparent sur un nul.

Après une rencontre ouverte, Girondins et Nîmois se quittent dos à dos. Ce match aurait pu basculer des deux côtés.

Avant de se déplacer à Prague pour débuter la phase de poule de l'UEFA Europa League, les Bordelais reçoivent le Nîmes Olympique avec l'objectif de continuer la belle série à domicile.

En face, les 15 012 spectateurs du Matmut ATLANTIQUE savent que les promus ne vont pas fermer le jeu. Avec une moyenne de 4,5 buts dans chacune de leur rencontre depuis le début de la saison, le club occitan aime offrir du suspense aux spectateurs.

2018.09.16_bx_nimes_09.jpg

Pourtant la rencontre débute sur un rythme mesuré, à part une alerte sur le but de Benoît Costil sur laquelle le gardien international est vigilant (4') et une frappe de Lukas Lerager au-dessus (7'), les deux formations sont prudentes. Passé le premier quart d'heure, les Girondins accélèrent. Younousse Sankharé oblige Paul Bernardoni à s'employer sur une frappe de 35 mètres (18'), puis le dernier rempart prêté par les Bordelais s'impose devant Kamano (21'). Les visiteurs réagissent sur coup de pied arrêté et Renaud Ripart trouve le poteau gauche de Benoît Costil sur un corner (24').

Les Marine et Blanc trouvent enfin la faille peu après, bien lancé dans la profondeur par Younousse Sankharé, Jimmy Briand trompe le portier nîmois d'un intérieur du pied qui rentre avec l'aide du poteau droit, 1-0 (26').

2018.09.16_bx_nimes_054.jpg

Les Bordelais pensent alors avoir fait le plus dur mais se font surprendre six minutes plus tard, Umut Bozok s'infiltre derrière Maxime Poundjé et sert Baptiste Guillaume qui pousse la balle au fond, 1-1 (32'). Les joueurs locaux sont proches de reprendre l'avantage dans la foulée mais la frappe de François Kamano flirte avec l'extérieur du poteau de Paul Bernardoni (34').

On se dirige alors vers la mi-temps sur un score nul, mais suite à un coup-franc obtenu par les Nîmois, Antonin Bobichon envoie un missile dans la lucarne de Benoît Costil, 1-2 (44').

Au retour des vestiaires, les Bordelais attaquent mais s'exposent aux contres. Umut Bozok manque sa frappe sur l'un d'eux (52'). Une action qui paraît alors anodine mais qui va être lourde de conséquence pour les Nîmois. Dans la foulée, les Bordelais égalisent. Sergi Palencia fait un numéro sur son côté droit, il sert Jimmy Briand en retrait qui ne se fait pas prier pour égaliser d'un plat du pied croisé, 2-2 (56'). Les Nîmois accusent le coup et perdent une balle à 25 mètres de leur but juste après le coup d'envoi, Samuel Kalu en profite et au bout d'un numéro de soliste, inscrit le troisième but des Girondins sur une frappe qui trompe Paul Bernardoni, 3-2 (57').

2018.09.16_bx_nimes_064.jpg

Les Nîmois se ruent alors à l'attaque, Plasil sauve son camp en réalisant un tacle décisif (66'). Dix minutes plus tard, Benoît Costil s'envole et détourne un nouveau coup-franc d'Antonin Bobichon (77'). Mais les Bordelais finissent par craquer, Umut Bozok est lancé dans le dos de la défense des Marine et Blanc et s'en va égaliser d'un plat du pied, 3-3 (78').

Les deux équipes sont fatiguées et les lignes s'étirent. Jules Koundé réalise une intervention cruciale dans les airs (79'). De l'autre côté du terrain Samuel Kalu n'arrive pas à profiter d'une mésentente entre Paul Bernardoni et sa défense (80'). Finalement après un match ouvert, les deux équipes se séparent sur un score qui n'aura de nul que le nom.

Prochaine échéance pour les Girondins ce jeudi à Prague.

Les réactions après Bordeaux-Nîmes

Découvrez les paroles des acteurs après un nul haut en couleurs

Découvrez les réactions des entraîneurs de deux équipes, ainsi que les mots de Youssouf Sabaly et Jimmy Briand.

Eric Bedouet (entraîneur des Girondins de Bordeaux)

2018.08.29_bedouet_01.jpg

« Nous n’avons pas maîtrisé ce match, c’est vrai. Il faut travailler les aspects défensifs. En revanche, certaines fulgurances nous permettent de marquer des buts. Il faut que l’on défende mieux collectivement. Être 19ème n’est pas agréable et on sait qu’il y a beaucoup de travail. Il ne faut pas baisser la tête. Je ne suis pas inquiet car nos erreurs sont clairement perfectibles. Offensivement, c’est très dur si vous n’avez pas les qualités. Défensivement, c’est surtout une question de réglages. »

« C’est une contre performance même si c’est une belle équipe. Elle est toujours dans une phase positive. Elle n’a joué que des gros. »

« Nous n’avons pas d’inquiétude avant l’Europe. Nous allons affronter de bonnes équipes mais cela va faire du bien aux têtes. Il y aura sûrement des changements avec la Coupe d’Europe mais nous n’allons pas tout révolutionner. Il faut surtout travailler défensivement. Otavio est de mieux en mieux à l’entraînement et il pourra sûrement profiter de l’Europe pour se montrer. »

Bernard Blaquart (entraîneur du Nîmes Olympique)

2018.09.16_bx_nimes_072.jpg

« J’ai un sentiment partagé. Un nul à Bordeaux reste un bon résultat mais compte tenu de la physionomie du match, on peut avoir des regrets. Ce match, je pense qu’on était plus proche de le gagner que de le perdre. Nous avons fait quelques petites erreurs défensives, nous avons une équipe très jeune et nous avons manqué d’expérience. »

« Nous sommes à notre place dans ce championnat. Notre philosophie ? Si vous préférez aller au stade pour des 0-0, ça vous regarde mais moi, je veux une équipe libérée sur un plan offensif. »

« Les points, il faut les prendre quand on peut et là, nous pouvions en prendre trois. Le nul reste une satisfaction. L’avantage de notre équipe, c’est que nous savons que nous pouvons revenir à chaque moment. »

« Le groupe vit depuis plusieurs années ensemble et passe beaucoup de temps ensemble. On joue au football pour se faire plaisir. J’aimerais qu’ils en fassent encore plus, qu’ils ne soient pas inhibés par la compétition. »

Jimmy Briand, Youssouf Sabaly et François Kamano en vidéo

 

Classement - 5ème journée

Résultats - 5ème journée

Direct commenté

Composition