Emi

CLUB - Vendredi, 8 février, 2019 - 15:41

Emi,

Les mots nous manquent… On se souvient encore de ton visage d’adolescent débarquant de son Argentine natale, toujours souriant mais affichant déjà cette détermination qui a fait ta force.

Au Haillan, tu as franchi toutes les étapes. Impressionnant tes coéquipiers, éducateurs et toutes les personnes qui ont eu la chance de te côtoyer. Car derrière le footballeur se cachait une belle personne, un mec en or.

Tu es devenu un homme, franchissant les étapes, à Orléans, Niort avant de partir, à Nantes, club qui t’a accueilli comme un fils. Là-bas, nous t’avons vu devenir l’idole d’un stade, sans jalousie, juste avec la fierté de te voir réussir.

A 28 ans tu allais découvrir la Premier League. Ou plutôt les défenseurs allaient te découvrir, toi, le guerrier des surfaces. Et comme dans tous les championnats où tu es passé, tu leur aurais fait vivre l’enfer pendant 90 minutes chaque week-end.

Où que tu sois aujourd’hui, nous espérons qu’il y a un ballon et un terrain qui t’attendent, afin que tu puisses marquer et être heureux pour l’éternité.

Ton club.

sala_02.jpg