Bordeaux concède sa première défaite de l'année en championnat (1-7)

La machine lyonnaise a encore frappé

RéSUMé - Samedi, 16 mars, 2019 - 16:58

Les Girondines perdent leur premier match de championnat en 2019 face à un Olympique Lyonnais toujours aussi performant. 

On le sait, l'équipe féminine de Lyon est une machine à gagner et il fallait que Bordeaux se transcende pour espérer un résultat.

Les premières minutes de jeu pouvaient laisser espérer quelques ouvertures. Mais il suffit d'un rien pour que Lyon transforme un banal contre en un but. À la 13e minute, Henry lance Van De Sanden dans la pronfondeur. L'attaquante conclut dans le petit filet opposé (0-1). 

d1f_bdx_lyon_11.jpg

Mais Lyon n'en a pas fini et double la mise sept minutes plus tard. Un centre mal repoussé par la défense bordelaise parvient dans les pieds de Marozsan qui frappe en force et marque (0-2). À la 27e minute, c'est Hegerberg qui vient alourdir le score à 0-3.

L'équipe de Jérôme Dauba ne baisse pas les bras pour autant. Mais les actions girondines manquent de justesse à l'image d'une frappe trop haute de Viviane Asseyi (19') ou encore d'un tir trop peu puissant, de Claire Lavogez, pour inquiéter le gardien adverse (22').

Bordeaux parvient tout de même à inscrire un but à Lyon. Sur un contre, Sophie Istillart lance Melike Pekel sur l'aile droite. L'attaquante centre fort au deuxième pour Viviane Asseyi, qui pousse le ballon au fond (30').

d1f_bdx_lyon_19.jpg

Dès le retour de la pause, l'Olympique Lyonnais renforce son avance. Un nouveau centre fort devant les buts parvient à Hegerberg qui n'a plus qu'à pousser au fond (1-4)

Erin Nayler se montre pourtant décisive à plusieurs reprises (23', 29' et 65') mais Lyon est trop fort. Buchanan marque un nouveau but à la 63e minute sur coup de pied arrêté (1-5). S'en suivent deux nouveaux buts (73' et 84') qui viennent alourdir la note (1-7). 

d1f_bdx_lyon_26.jpg

Bordeaux avait un coup à jouer cet après-midi mais le physique et la technique du premier du championnat ont fait la différence. Les Marine et Blanc conservent tout de même leur troisième place du championnat.