La défaite de l'apprentissage

Le PSG était tout simplement trop fort cet après-midi

FéMININES - Sunday, November 20, 2016 - 18:26

0-4 à la pause, la messe était dite à Ste Germaine. Les Girondines se sont battues avec leur générosité. L’apprentissage de la D1 continue avec toujours en tête l’objectif du maintien.

Si la pluie s’est invité à Ste Germaine, les spectateurs aussi pour remplir l’unique tribune autorisée  du stade de la banlieue bordelaise. Une belle assistance pour une belle affiche face au PSG dont l’équipe n’avait pas perdu ni encaissé de but depuis le début du championnat. Les choses ont très mal commencé avec un penalty très généreux en faveur des parisiennes transformé par Delannoy dès la 2ème minute. 

Nos joueuses ont subi la domination des joueuses adverses à l’impact et dans la possession. Après un premier quart difficile où on a eu du mal à ressortir le ballon, le bloc bordelais a repoussé les visiteuses plus loin pendant un bon quart d’heure. Malheureusement, le réalisme parisien a douché les joueuses juste avant la pause sur une reprise de volée de Vero Boquete qui trompe Launay (0-2, 29’). Dès lors les parisiennes vont bombarder notre but par Boquete et Sarr. Launay assure et rassure. 

2016.11.20-fem-d1_psg-equipe.jpg


Elle ne pourra haut rien à la 42ème minute sur une action bien menée par Sarr et Boquete. En un une deux, la défense est éliminée et Sarr marque face à Launay (0-3). Quelques secondes plus tard, c’est Erika qui saute plus haut que Lardez pour marquer le 4ème but. Le score est lourd et sévère juste avant la mi-temps sous les yeux de Jean-Louis Triaud.

2016.11.20-fem-d1_psg-loumagne.jpg


Pendant la pause, Jérôme Dauba a opéré un changement tactique important en positionnant Loumagne et Ouinekh en pointe avec Cambot en 10 soutenue par Sumo et Istillart. En défense, cinq filles défendent les buts de Launay. Dans le jeu, il y a eu du mieux très rapidement et surtout on a plus vu dans nos joueuses dans le camp adverse. 

Le cinquième but est anecdotique mais malheureux cafouillage qui profite à Délie (58’) qui sortira quelques instants plus tard pour laisser sa place à l’auteure du sixième but des franciliennes (66’). La moindre erreur se paye chère ! Jérôme Dauba fait entrée en jeu Salomon à la place d’Ouinekh. Quelques minutes plus tard, c’est Mannon qui remplacera Loumagne alors que Daoudi et Cruz Trana sont averties pour des fautes à 30 mètres de leur but.

2016.11.20-fem-d1_psg-sumo.jpg


1 307 spectateurs étaient présents ce soir dans les travées du Stade Ste Germaine du Bouscat qui avait vu la victoire de notre CFA2 hier soir (2-0) face à Bayonne. Les joueuses managées par Jérôme Dauba ont continué à se battre avec leurs armes face à l’armada parisienne avec pour objectif de faire encaisser le premier but aux parisiennes.

En fin de match, Ferreira entre en jeu. Elle remplace Sarah Cambot qui reçoit une belle ovation du public bordelais. A la fin du match à 0-6, le public a également voulu remercier et féliciter toutes les joueuses pour cette belle après-midi de football. Les Girondins vont à Montpellier dans 15 jours avant de recevoir Rodez dans trois semaines au Matmut ATLANTIQUE avec pour objectif de prendre des points précieux dans la quête du maintien.