« L’équipe a vraiment à cœur de lancer son championnat »

Rencontre avec la joueuse des Girondins avant la réception d’Albi.

CHLOé BORNES - Samedi, 9 septembre, 2017 - 11:30

Entretien avec la jeune défenseure, arrivée cet été en provenance de Rodez. La joueuse s’exprime sur son intégration dans l’effectif. Elle revient sur son parcours et se projette sur la prochaine rencontre face à Albi.

girondins.com : Tu es arrivée au club le 1er juillet dernier. Comment-vas-tu ? Ton intégration s’est-elle bien passée ?

Chloé Bornes : Je vais très bien. J’ai eu une bonne intégration dans ma nouvelle équipe. J’ai découvert un groupe sympathique qui m’a très bien accueilli. Tout se passe bien pour l’instant.

girondins.com : Peux-tu présenter ton parcours qui t’a conduit jusqu’aux Girondins ?

chloe-bornes_02.jpg

Chloé Bornes : J’ai commencé le football à l’âge de 6 - 7 ans avec les garçons dans mon club de cœur, à Souillac (dans le Lot). Et puis, à l’âge de 15 ans, quand je ne pouvais plus évoluer avec les garçons, je suis allée vers Albi. J’y suis restée sept années avant de rejoindre le TFC pour quelques mois et, finalement, de jouer à Rodez durant deux saisons.

Tout le monde est concentré, mobilisé, afin de faire un résultat dimanche

girondins.com : Après la défaite face à Lille (3-0) en ouverture du championnat, Bordeaux affronte l’ASPTT Albi, ce dimanche, à15h. Quels sentiments animent l’équipe avant cette rencontre ?

Chloé Bornes : Nous avons un sentiment de revanche car nous avons réalisé une contre-performance le week-end dernier contre Lille. Je pense donc que l’équipe a vraiment à cœur de lancer son championnat. Nous voulons aussi offrir une première victoire à notre public, ce dimanche, contre Albi. Nous sortons d’une grosse semaine de travail. Tout le monde est concentré, mobilisé, afin de faire un résultat dimanche.

entrainement_d1fem_10.jpg

girondins.com : Albi est aussi ton club formateur. Cela ajoute-t-il un sentiment particulier au match ?

Chloé Bornes : Forcément oui. Après avoir passé sept années dans le club d’Albi, cela sera un match particulier pour moi. J’espère faire partie du groupe et avoir du temps de jeu pour apporter le maximum à l’équipe.

Je suis une joueuse qui va vite. J’aime me projeter vers l’avant et apporter le surnombre

girondins.com : Avec tous ces facteurs, à quel genre d’opposition t’attends-tu dimanche après-midi ?

Chloé Bornes : Albi a aussi connu une défaite lors de la première journée (0-7 contre Montpellier). Cet adversaire va venir à Bordeaux avec l’envie de remporter le match. Je pense que ce sera très costaud, notamment dans les duels, avec beaucoup d’impact physique. Je pense aussi qu’elles évolueront en bloc bas et vont essayer de jouer les contres. Je m’attends à beaucoup d’agressivité sur cette rencontre, avec deux équipes qui ont envie de s’offrir leur première victoire en championnat.

girondins.com : Tu évolues en défense au poste de latérale droit. Comment est-ce que tu décrirais ton profil ? Quels sont tes points forts ? Et, au contraire, sur quoi penses-tu devoir progresser ?

chloe-bornes-signature.jpg

Chloé Bornes : Je suis une joueuse qui va vite. J’aime me projeter vers l’avant et apporter le surnombre. J’ai un jeu simple dans lequel j’aime trouver le relais avec la milieu axe et jouer avec la milieu sur mon côté droit. Je dois progresser dans la gestion des ballons dans le dos, en profondeur. Je peux aussi être encore plus présente dans les duels, en termes d’impact. Quant à mes points forts, je dirai que c’est ma vitesse, mon jeu simple et ma projection rapide vers l’avant.

girondins.com : Connaissais-tu la ville de Bordeaux et sa région avant de jouer au club ?

Chloé Bornes : Je ne connaissais pas du tout Bordeaux. Je n’avais eu que de bons échos avant de venir. Pour l’instant, cela se passe très bien et je suis très contente d’être ici.

chloe-bornes_01.jpg

girondins.com : Quels sont tes objectifs personnels cette saison ?

Chloé Bornes : Prendre le maximum de plaisir avec l’équipe, individuellement et collectivement. Je souhaite aussi avoir le plus de temps de jeu possible pour pouvoir persévérer en D1.

Merci Chloé !