La frustration sur toutes les lèvres

Les réactions après Bordeaux-Paris FC

RéACTIONS - Samedi, 4 novembre, 2017 - 17:36

Jérôme Dauba, Solène Barbance et Julie Thibaud ont fait part de leur frustration après la défaite de l'équipe devant le Paris FC (2-3).

Jérôme Dauba (entraîneur des Girondins)

entrainement_17.jpg

« Il y a un grand sentiment de frustration et de déception après ce match. Nous faisons ce qu’il faut en revenant deux fois au score. Il y a eu de superbes actions, de superbes buts… Nous allons tout de même retenir les bonnes choses de la 2ème période et notamment les deux actions qui amènent les buts. Cela s’est joué sur des petits détails. Le Paris FC reste une grosse cylindrée de ce championnat. Sur le 3ème but parisien, une faute peut-être sifflée pour nous avant… C’est comme ça. »

« Le match aurait pu basculer de notre côté et c’est pour cela que nous ressentons beaucoup de frustration. Nous n’y arrivons pas encore mais nous continuons à bosser. Il ne faut pas que ce match entame notre bon début de saison. Nous avons vu que nous pouvions bousculer des équipes du Top 4. C’est intéressant mais, à 2-2, nous devons tuer le match ou au moins conserver le nul. Un point aurait récompensé l’équipe après tous les efforts consentis en 2ème mi-temps. »

Solène Barbance (milieu de terrain des Girondins)

« Le résultat final est négatif, je pense que nous méritions au moins le match nul. Il y a du positif. Nous avons été menées deux fois au score et nous sommes revenues. Nous étions à domicile et nous aurions aimé garder notre invincibilité. C’est un peu frustrant. »

2017.11.04_fem_fcgb-pfc_21.jpg

« Dans le vestiaire, le premier sentiment était la déception. On ne joue pas au football pour perdre. Maintenant, nous savions que le Paris FC était une grosse écurie composée de très bonnes joueuses. Nous nous attendions à un match compliqué. Nous allons essayer de rebondir lors de nos prochains matches même si ce sera difficile face à Montpellier et au PSG. »

« Mon but ? Cela s’est joué à l’instinct. Je marque après une superbe construction. C’était un vrai but d’équipe et je suis à la finition. Je suis plus frustrée du résultat collectif que contente pour mon but. »

Julie Thibaud (défenseure des Girondins)

julie_thibaud.jpg

« On fait un bon match mais on perd et c’est frustrant. Nous allons retenir notre agressivité dans le jeu. C’était assez compliqué de développer du beau football sur ce terrain, d’évoluer à une ou deux touches de balle. Dans les duels, nous avons répondu présent. Il faut garder cela. »

« A la mi-temps, le coach a insisté sur l’importance du jeu au milieu. Il fallait gagner la bataille du milieu de terrain. Nous avons réussi lors du début de seconde période mais progressivement, l’adversaire est revenu et nous nous sommes mises en difficulté défensivement. »