Exploit dans l'Hérault (1-0)

Les bordelaises s'imposent à Montpellier

D1FéMININE - Samedi, 8 septembre, 2018 - 16:47

Grâce à Mylaine Tarrieu, les bordelaises remportent leur premier match de championnat.

Enfin les débuts ! Après une première journée reportée, les joueuses de Jérôme Dauba débutaient enfin leur saison sur le terrain d'un des favoris de ce championnat : Montpellier.

Pour ce match, le coach bordelais choisit d'aligner le onze suivant :

Nayler - Thibaud, Sousa, Gilles, Lardez - Istillart (c), Karchouni (Barbance, 61'), Lavogez (Carol, 82') - Lavaud, Tarrieu (Garbino, 70'), Asseyi

En face, Montpellier a sorti toutes ses armes et aligne un onze uniquement composée de joueuses internationales. Le début du match est difficile pour les bordelaises, sous la chaleur du Roussillon et peu aidées par une pelouse qui fait la grimace.

Pour autant les héraultaises ne sont pas non plus flamboyantes, elles aussi peu aidées par cette pelouse mais surtout elles se heurtent à une défense bordelaise plus que solide : elle est infranchissable. Le quatuor défensif musèle à merveille les attaquantes montpelliéraines et notamment le duo suédois Blackstenius - Jackobsson.

Les bordelaises tentent alors d'exploiter les espaces en contre mais manquent de justesse dans le dernier geste à l'image de ce centre de Mylaine Tarrieu qui finit dans les bras de Murphy (12ème) ou de cette frappe de Viviane Asseyi directement dans les gants de la gardienne américaine (29ème).

Il faut pour autant un miracle pour éviter que les bordelaises ne soient menées à la mi-temps. Et ce miracle porte un nom : Vanessa Gilles. Alors que Jackobsson avait le but ouvert pour inscrire le premier but de la partie (31ème), la canadienne, fraichement arrivée, a fait rempart de son corps pour contrer la frappe et préserver le score nul et vierge jusqu'à la mi-temps. Il aurait même pu être en faveur des bordelaises si la tête de la défenseure bordelaise avait été cadrée, Murphy étant largement battue sur le coup (34ème).

Si le début de deuxième mi-temps est plus équilibré, les bordelaises vont ouvrir le score à la 61ème minute : sur une touche en apparence anodine au milieu de terrain, Julie Thibaud trouve Viviane Asseyi qui elle-même trouve Mylaine Tarrieu dans la profondeur. L'attaquante ne tergiverse pas et trompe Murphy pour l'ouverture du score et son tout premier but en Marine & Blanc.

Dès lors, les héraultaises se ruent à l'attaque mais se heurtent soit à la défense bordelaise, soit à Erin Nayler, soit à leur propre maladresse. L'ambiance est étouffante et chaque occasion des joueuses de Jean-Louis Saez fait monter le rythme cardiaque côté bordelais. L'arbitre finit par délivrer les joueuses et le staff bordelais qui réalisent l'exploit de s'imposer sur la pelouse d'un des cadors du championnat.

Prochain match le week-end prochain, avec la réception de Rodez, samedi 15 à 14h30.