Diabaté – « Nous avons été solidaires »

Cheick Diabaté revient sur la victoire des siens face à l’OM

mercredi 25 avril 2012 - 14h45
Cheick Diabaté a répondu à nos questions

Aujourd’hui, Cheick Diabaté fête ses 24 ans et nous lui souhaitons un très joyeux anniversaire ! Pour nous, il revient sur la partie disputée face à l’OM samedi soir. Il est entré en cours de jeu afin d’aider son équipe à tenir le résultat. Pour lui, les Girondins ont été costauds et faits preuve d’une belle solidarité pour s’imposer. Cheick était heureux de retrouver un stade Chaban-Delmas plein et voulait absolument que la série d’invincibilité face à l’OM continue. Le grand attaquant aborde ensuite la rencontre de Sochaux et la fin de la saison. L’objectif est simple, gagner chaque match pour mieux terminer la saison qu’elle n’a commencé.

 girondins.com : Bonjour Cheick, qu’as-tu pensé de votre victoire face à l’OM samedi dernier ?

 
Cheick Diabaté : Franchement, je trouve que nous avons fait un bon match. Nous avons essayé de faire ce que le coach nous a demandé. Nous le faisons à chaque fois. Il nous avait demandé de rester costaud défensivement et de ne pas faire n’importe quoi. Nous sommes bien restés en place et nous avons été solidaires. Nous avons fait un bon match. Nous nous sommes parlé. C’est positif.

 
 

girondins.com : Lors de la 2ème mi-temps, Marseille a dominé, mais vous avez réussi à être solides et à conserver le résultat. Vous n’avez pas craqué comme lors des dernières rencontres à domicile face à Ajaccio et Dijon…

 
Cheick Diabaté : Exactement. Nous menions et forcément, Marseille a cherché à égaliser. Cela a été difficile pour nous. Nous avons réussi à trouver la solution en restant soudés et bien en place.

girondins.com : Tu es entré en jeu à quelques minutes de la fin du match. Cela doit être compliqué de se mettre dans le rythme et dans l’intensité d’une rencontre comme celle-là.
 
Cheick Diabaté : C’est sûr que c’est mieux d’avoir un peu plus de temps de jeu. Il ne restait que 5 minutes. Ce n’est pas beaucoup pour s’exprimer sur le terrain, mais je trouve que mon entrée s’est bien passée. Je me suis bien senti sur le terrain. Je voyais que mes coéquipiers étaient en train de se battre. En entrant, je me suis alors dit que je devais faire pareil. Il fallait que nous restions tous ensembles, solidaires. J’ai essayé de faire ça. Cela s’est bien passé.

girondins.com : Vous avez ouvert le score au bout de 28 secondes. Il s’agit de votre 3ème but de la saison inscrit lors de la 1ère minute. C’est votre spécialité…
 
Cheick Diabaté : Oui, c’est vrai (sourire, ndlr). Cela fait plaisir. J’étais très content que cela arrive contre Marseille. Il ne fallait absolument pas qu’ils gagnent à Bordeaux. Cela fait maintenant 35 ans. J’espère que nous allons continuer comme ça. La saison est bientôt finie, il faut bien la terminer.

girondins.com : Le stade était plein. Cela a dû vous faire plaisir…
 
Cheick Diabaté : Oui, c’était énorme (sourire, ndlr). Quand nous étions dans le bus pour arriver au stade, nous avions compris qu’il s’agissait d’un Bordeaux-Marseille. Il y avait beaucoup de monde.

girondins.com : Prochaine étape à Sochaux dimanche. Cette équipe est dans la zone rouge et a absolument besoin de gagner. Le match s’annonce compliqué…
 
Cheick Diabaté : Jusqu’à la fin de la saison, tous les matches seront compliqués. Sochaux ne veut forcément pas descendre en L2. Ils vont vouloir se battre jusqu’au bout. De plus, ils restent sur une lourde défaite face à Paris (6-1, ndlr). Ils ne voudront certainement pas perdre 2 fois d’affilée. Il y a également leur ancien entraîneur à Bordeaux ! Ils vont tout faire pour prendre les 3 points. Cependant, nous avons la même chose en tête. Jusqu’à la fin de la saison nous voudrons la victoire. Nous l’avons mal commencée mais nous voulons absolument bien la terminer. C’est l’arrivée qui compte.
 

Diaporama